Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Demandeurs d'asile en 89

Plus de 150 demandeurs d'asile ont été amenés d'abord de Paris (La Chapelle, Jaurès, Stalingrad...) puis de Calais dans l'Yonne. Une grande majorité dépend de Dublin. Ils ont pris tous les risques et maintenant ils risquent le retour dans un pays où ils ont été enregistrés contre leur gré et où les conditions d'accueil ne sont pas acceptables. Lire dans la rubrique Pages : notre pétition, la lettre des demandeurs d'asile soudanais d'Auxerre ... . Consulter les catégories : Paroles de demandeurs d'asile, Pays de non asile, Nous les soutenons, Nous informons, Chronique en 89, Prahda, Ofpra.

"Soutenir Cissé". Lutte contre le Pradha d'Appoigny, lutte contre l'application, des procédures Dublin. "Rapide et digne" a dit le Président de la République ...

Publié le 5 Août 2017 par lieb in Nous les soutenons, Paroles de demandeurs d'asile, nous informons, Prahda, Chronique en 89

Résultat de recherche d'images pour "prahda appoigny"

Fin juillet, des demandeurs d'asile sont transférés des CAO où ils se trouvaient  vers un nouveau lieu : le PRADHA d'Appoigny. Alertés par les conditions de vie dues à des transferts plus que précipités, les citoyens, militants, associations  découvrent la réalité de ces conditions. Ils prennent conscience de l'objectif des Prahda : faciliter l'expulsion des demandeurs d'asile. Ceci est malheureusement, rapidement confirmé par la convocation le 4 août d'un demandeur d'asile guinéen pour transfert vers l'Espagne. Une assemblée citoyenne s'était mise en place dès le premier jeudi. La discussion de tous, soutiens et demandeurs, le 3 août, aboutit à la mobilisation : soutenir Cissé, se rendre avec lui à la préfecture. Le texte suivant accompagne notre mobilisation.

 

Ces derniers temps les expulsions des "dublinés" vers les pays du premier accueil se faisaient plus rares.

Puis, on a mis en place la nouvelle procédure PRAHDA.

"Rapide et digne" a dit le Président de la République.

 

Cissé a "rapidement" été transféré vers le centre PRAHDA à l’ex-Formule 1 d’Appoigny où l’accueil n’est pas aussi "digne" qu’il pouvait l’attendre du pays des Droits de l’Homme.

Puis "rapidement" il a été le premier à recevoir sa convocation pour la Préfecture, probablement pour un renvoi vers l’Espagne.

 

Cissé veut rester en France. Et y mener une vie "digne"

Demain, à 14h, il est attendu chez le Préfet.

 

Ce soir, se tenait la deuxième assemblée des citoyens soutiens des réfugiés d’Appoigny, devant l’ex-Formule 1. Une quarantaine de personnes ont débattu et ont décidé d’accompagner Cissé demain.

 

Un co-voiturage Appoigny-Auxerre est organisé pour véhiculer les réfugiés qui veulent aussi soutenir Cissé, parce qu’ils savent qu’après lui, peut venir leur tour.

 

L’un d’eux disait ce soir : 

 

"Si on dit quelque chose, on nous expulse; 

si on ne dit rien, on nous expulse quand même. 

Alors disons quelque chose avec ceux qui nous soutiennent".

 

Les migrants comptent sur notre présence pour Cissé et pour eux tous.

 

Rendez-vous à 13h à Appoigny (pour co-voiturer), 

à 13h45’ devant la Préfecture à Auxerre.

Commenter cet article