Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Demandeurs d'asile en 89

Plus de 150 demandeurs d'asile ont été amenés d'abord de Paris (La Chapelle, Jaurès, Stalingrad...) puis de Calais dans l'Yonne. Une grande majorité dépend de Dublin. Ils ont pris tous les risques et maintenant ils risquent le retour dans un pays où ils ont été enregistrés contre leur gré et où les conditions d'accueil ne sont pas acceptables. Lire dans la rubrique Pages : notre pétition, la lettre des demandeurs d'asile soudanais d'Auxerre ... . Consulter les catégories : Paroles de demandeurs d'asile, Pays de non asile, Nous les soutenons, Nous informons, Chronique en 89, Prahda, Ofpra.

Prahda. Une journée particulière ... qui menace de devenir ordinaire, entre notifications, assignations. Mais heureusement mobilisation, manifestation et accompagnements.

Publié le 13 Août 2017 par lieb in Nous les soutenons, nous informons, Prahda

L'attente du premier assigné - Prahda

L'attente du premier assigné - Prahda

Tous les militants, associations auprès des demandeurs d'asile dans l'Yonne ont pris conscience de ce que signifiait réellement ce sigle Prahda et sont mobilisés.

 

En une semaine, cinq convocations pour notification sont tombées!

 

Un beau boulot bien préparé, bien pensé.

 

1. On est allé cherché chacun des demandeurs dans les CAO. Visiblement de manière ciblée, pour ce qui concerne les nationalités et les destinations.

 

2. En à peine plus d'une semaine, les convocations sont arrivées.

 

3. Et lors des notifications, les vols ont été signifiés.

 

Un beau boulot bien préparé, bien pensé.

 

Si bien pensé que : les notifications se font en fin de semaine avec des délais de recours de deux jours se terminant en plein week-end.

 

Du beau boulot bien pensé où les droits sont légalement bafoués.

 

Les militants associations et demandeurs d'asile tentent d'enrayer la machine à expulser

. Chaque semaine une assemblée se tient devant le Prahda, précédé d'un repas solidaire. On y discute tous ensemble, demandeurs d'asile et soutiens.

 

. A chaque convocation, en dehors du travailleur social, un soutien accompagne le demandeur pendant l'entretien et peut intervenir. Et nous essayons d'être le maximum devant  la préfecture pour exprimer notre soutien, le refus de cette procédure Prahda et de Dublin.

 

. Nous essayons aussi d'accompagner nos amis lors des signatures pour l'assignation à résidence.

 

. Et d'organiser l'information. Plusieurs articles ont été consacrés à la situation des Prahda et hier une manifestation est remontée du centre ville à la préfecture.

 

De l'accompagnement à la préfecture vers la manifestation.

De l'accompagnement à la préfecture vers la manifestation.

Ce 11 août, une journée particulière qui menace de devenir ordinaire

 

Et donc ce 11 août, demandeurs et soutiens ont dû faire face

. à deux convocations à la préfecture,

. deux signatures à la gendarmerie.

Situation qui menace de devenir ordinaire si l'on ne peut arrêter cette machine inexorable.

 

Une manifestation forte

 

Heureusement, la journée s'est terminée par une manifestation forte. Malgré la période estivale une centaine de personnes très déterminées, venues de tout le département et des différents CAO.

Un espoir.

Prahda. Une journée particulière ... qui menace de devenir ordinaire, entre notifications, assignations. Mais heureusement mobilisation, manifestation et accompagnements.
Commenter cet article