Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Demandeurs d'asile en 89

Plus de 150 demandeurs d'asile ont été amenés d'abord de Paris (La Chapelle, Jaurès, Stalingrad...) puis de Calais dans l'Yonne. Une grande majorité dépend de Dublin. Ils ont pris tous les risques et maintenant ils risquent le retour dans un pays où ils ont été enregistrés contre leur gré et où les conditions d'accueil ne sont pas acceptables. Lire dans la rubrique Pages : notre pétition, la lettre des demandeurs d'asile soudanais d'Auxerre ... . Consulter les catégories : Paroles de demandeurs d'asile, Pays de non asile, Nous les soutenons, Nous informons, Chronique en 89, Prahda, Ofpra.

Prahda. Face à "l'hécatombe" - quatre nouvelles convocations Dublin -, manifestation à Auxerre le 11 août.à partir de 18 heures.

Publié le 9 Août 2017 par lieb in Nous les soutenons, nous informons, Prahda

On parlait des charters, on parlera maintenant dans l'histoire tragique de l'asile, des Prahda :.Le Prahda (Programme d'accueil et d'hébergement des demandeurs d'asile), est un nouveau dispositif initié sous Hollande et utilisé maintenant sans vergogne : il permet d'accélérer les procédures de reconduite dans le pays d'enregistrement des demandeurs d'asile. Pour sa mise en place, on utilise les F1, hôtels dont le groupe Accor ne voulait plus et rachetés grâce à Sarkosy, devenu administrateur. On parlait des charters, on parlera maintenant dans l'histoire tragique de l'asile des Prahda .Dans l'Yonne, on constate, combien la programmation a été pensée et organisée en amont : . transferts des CAO en Prahda, convocation, vol tout ceci en moins d'un mois et multiplication rapide des convocations.

LE PIRE EST DONC TOUJOURS POSSIBLE ...

"Une hécatombe". C'est le message qui s'affiche d'un des soutiens et qui nous annonce, ce que nous craignions, quatre nouvelles convocations. Le pire est donc toujours possible même si nous sommes toujours en retard d'imagination sur la brutalité du pouvoir.

Auparavant et ce n'est pas si loin puisque c'était jusqu'en en décembre, les demandeurs recevaient une lettre en mains propres avec traduction. La convocation était pour une dizaine de jours plus tard. Puis en janvier, cette procédure a été changée : la convocation non traduite arrivait en courrier normal, pas remis en mains propres, ni en recommandé.

Aujourd'hui,  nous arrivons à l'efficacité maximale : transfert dans un lieu dédié, choix en amont des transférés, programmation des vols.

Il n'y a plus de droits pour la personne. L'assignation systématique à résidence ne donne que deux jours pour les recours. La loi prévoit pourtant la possibilité de ne pas prononcer cette assignation et donc permettre la préparation réelle du recours, le délai étant alors beaucoup plus long.Le délai actuel de deux jours ne tient même pas compte des jours ouvrés. Le recours peut se terminer un dimanche à 15 heures comme pour Cissé.

 

Face à cela, les associations, citoyens et militants auprès des demandeurs d'asile organisent le 11 août une manifestation qui doit être à la hauteur du drame que vivent actuellement les demandeurs d'asile.
 

Prahda. Face à "l'hécatombe" - quatre nouvelles convocations Dublin -, manifestation à Auxerre le 11 août.à partir de 18 heures.

Ce n'est bien sûr pas un hasard, si la mise en place de ce dispositif a lieu dans la période estivale.

Mais nul doute que chacun d'entre nous aura à coeur d'être présent vendredi et de mobiliser autour de lui. Des covoiturages seront organisés.

Rappelons qu'il existe des facebook du "collectif de soutien aux réfugiés et aux migrants de Sens" et de RSM,  que vous pouvez consulter. Vous pouvez aussi laisser un message sur ce blog. Il n'apparaîtra pas mais il y sera répondu rapidement

Commenter cet article